Il est très facile de reconnaitre un consultant au bout de quelques phrases échangées. La raison est simple : tout consultant dispose d’un ensemble de compétences qui lui permettent d’aborder un bon nombre de situations avec une démarche structurée, ouverte et tournée vers son interlocuteur. Ce prestataire externe opère dans des domaines très variés et intervient ponctuellement dans les entreprises pour améliorer leur fonctionnement dans un domaine particulier. Pour devenir consultant, des champs de compétences sont à développer, et ce, en plus du domaine d’expertise à offrir. 

Tout d’abord, la résolution de problèmes (problem solving) est une discipline très large et redoutablement efficace pour évoluer dans de nouveaux contextes. Elle permet au consultant d’accompagner son client et de trouver des solutions réalisables et performantes. Elle intègre les leviers suivant  :  

  • une posture basée essentiellement sur l’empathie
  • un processus comme le 8D
  • des outils tels que 5 pourquoi, brainstorming, MECE

La résolution de problèmes est un travail collaboratif, le consultant ne peut trouver une solution efficace à un problème qui à l’origine, n’est pas le sien. Il doit, pour se faire, intégrer un ensemble de paramètres complexes, en étroite collaboration avec son client. L’objectif n’est pas de trouver la solution seul mais de faciliter l’identification des meilleures alternatives pour le client. Il convient en premier lieu de bien s’assurer qu’il s’agit d’un véritable problème puisque parfois, il n’est la conséquence que de problèmes plus profonds ou bien le problème cité n’a pas d’impact majeur sur les objectifs. En fait, 90% des problèmes sont résolus par simple compréhension c’est-à-dire que questionner de façon cohérente un problème suffit à faire émerger des solutions viables. Les 10% restant doivent faire appel à des approches de créativité ou des tests d’hypothèses. Il est dans tous les cas nécessaire de se rappeler qu’un problème bien expliqué est la plupart du temps résolu. La magie opère lorsque le client trouve lui-même la solution grâce à la clarification de son problème. La compréhension d’un problème s’appuie sur des faits, d’où le fameux adage : « si vous voulez connaître la vérité, ne demandez pas aux personnes ». En effet, chaque personne a sa propre vision de la vérité au travers de son prisme d’expérience et de situations rencontrées. Il est donc primordial de demander des exemples, des faits, de croiser les informations et se plonger dans les données. 
En second lieu, la gestion de projet est, quant à elle, une compétence dont la maitrise requiert de l’expérience. Elle consiste à planifier, organiser et gérer les ressources pour atteindre des objectifs spécifiques dans un projet. Elle constitue une discipline essentielle dans la conduite d’un projet de complexité variable, dans le but de créer un produit, un service ou un résultat unique. 
De plus, la relation client nécessite de s’intéresser à quelques pratiques issues des sciences comportementales pour établir une véritable communication et développer une relation de confiance avec les clients. La PNL, les neurosciences ou encore les règles d’influences sont autant d’outils indispensables pour parfaire ses relations commerciales. Les principes de bases sont bien évidemment à respecter au travers des principes suivants : 
– la confiance : je m’engage à respecter mes engagements et mes promesses même verbales
– la valeur : je peux démontrer à chaque mission la valeur ajoutée que je créée
– la réactivité : je suis accessible et je réponds rapidement aux requêtes
– la simplification : je travaille sur l’amélioration continue du processus de communication avec mon client de telle sorte que ce soit le plus simple possible de faire affaire avec moi
– Flexibilité et rigueur : je m’adapte aux règles et conditions de l’organisation tout en restant fixé sur la réalisation des objectifs de la mission. 

Le processus utilisé par le consultant est généralement le suivant : 

  • Analyser les besoins et les attentes de son client par l’écoute et la réalisation d’études
  • Réaliser un pré-diagnostic afin d’évaluer la faisabilité et l’opportunité de la mission
  • Définir les moyens financiers et humains nécessaires au bon déroulement de la mission
  • Mettre en place des méthodes de travail en organisant un comité de pilotage et des groupes de travail
  • Définir des indicateurs afin d’assurer le suivi de sa mission
  • Analyser la situation existante au sein de l’entreprise 
  • Elaborer différents scénarios répondant au problème pour lequel il a été missionné et les présenter à son client
  • Planifier et mettre en place le scénario choisi 
  • Réaliser une étude sur sa mission en vue de permettre le meilleur retour d’expérience possible

Ainsi, les consultants doivent faire preuve d’excellentes qualités humaines mais également de pédagogie pour pouvoir mener à bien leur mission. Il doit être un bon communicant pour faire passer au mieux ses idées. Pour bien cerner les problèmes, il doit notamment savoir écouter ses interlocuteurs, être réactif et curieux, savoir poser les bonnes questions permettant ainsi de définir au mieux sa mission. Avoir un esprit d’analyse et de synthèse est primordial pour comprendre et retranscrire ses objectifs. Enfin, il doit savoir s’imposer avec diplomatie auprès des dirigeants qui n’ont que peu de temps pour lui. De plus, il doit souvent agir seul et faire preuve d’un fort esprit d’initiative. Sa rigueur et sa créativité lui permettent d’affronter des situations sans cesse nouvelles et de trouver des solutions adaptées. 

Le métier de consultant est un très recherché et surtout très challengeant et oblige à une constante évolution. Un métier passionnant pour lequel nous serons ravie de vous accompagner dans la prise de poste!

Envie de tenter l’expérience? Contactez-nous par mail contact@ibdcompany.eu 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *